STRATEGIES D'INTERVENTION

Pour la mise en œuvre de ses missions d’encadrement et d’insertion des jeunes, l’ANPEJ articule ses interventions autour des axes stratégiques suivants :

  • Mise en place d’un système d’information harmonisé sur le marché du travail

En tant que service public d’emploi, l’ANPEJ est chargée d’assurer la mise en relation entre les demandeurs et les offreurs d’emplois. Toutefois, cette fonction d’intermédiation sociale est rendue difficile par la faiblesse et la fiabilité des informations sur le marché du travail.

En effet, il existe plusieurs bases de données sur l’Emploi  et de suivi des Projets et qui pourraient être fondues en un seul système d’informations intégré.

Et depuis sa création, l’ANPEJ a hérité de toutes les bases de données existantes, et a travaillé sur leur rationalisation.

  • Renforcement de l’employabilité des jeunes par

– La formation et au renforcement de capacités

– Les stages

– L’’apprentissage

  • Promotion de l’Auto emploi par :

– La mise en place du  Fonds de Financement de l’Entreprenariat Jeune (FEJ)

– La mise en place d’un fonds de garantie à l’auto emploi des jeunes (FOGAREJ)

– La mise en relation des jeunes avec les institutions de financement

– La mise en place d’un dispositif de suivi par les Juniors Conseils Entreprise (JCE)

– La création de centre d’incubations

– La création de centres de formation en informatique et de points d’accès internet

  • Facilitation de l’accès des jeunes au crédit

La principale limite à la promotion de l’auto emploi des jeunes est liée aux difficultés d’accès au financement, notamment au taux d’intérêt élevé, à la garantie (51% des motifs de rejet des demandes de prêt sont liés au défaut de garantie) et à l’apport personnel souvent exigés. En plus de cela, s’ajoute les difficultés des jeunes pour l’élaboration de leurs business plans.

Afin de lever ces contraintes, l’ANPEJ s’appuie sur le dispositif institutionnel de financement mis en place par l’Etat mais également sur les institutions financières privées de la place (Banques, SFD, etc).

A cet effet, l’agence a mis en place des instruments financiers pour lever ces obstacles et faciliter l’entreprenariat des jeunes. On peut citer :

  • Le Fonds de Garantie pour l’Entreprenariat Jeune (FOGAREJ), mis en mise par l’ANPEJ et le FONGIP ;
  • Le Fonds pour l’Entreprenariat des jeunes (FEJ) mis en place par l’ANPEJ et qui est administré par le Crédit Mutuel du Sénégal (CMS) et la Banque Sahelo-Saharienne pour l’investissement et le Commerce (BSIC).

En plus de l’accompagnement dans l’élaboration du Business plan, l’agence a entrepris avec succès des négociations financières pour avoir des taux de remboursement supportables. En plus, l’accompagnement de l’ANPEJ, est d’autant plus profitable aux jeunes, qu’il leur facilite l’accès aux banques et systèmes financiers décentralisés.